La retraite complémentaire ARRCO-AGIRC

 Les salariés peuvent percevoir leur retraite complémentaire sans abattement s’ils remplissent les conditions d’obtention d’une retraite de base à taux plein versée par la Sécurité sociale (sauf pour la retraite AGIRC sur la tranche C où la liquidation à taux plein n’est possible qu’entre 65 et 67 ans selon sa date de naissance). Le montant brut annuel de la retraite ARRCO et AGIRC est alors égal au nombre de points accumulés, multiplié par la valeur de service du point. Celle-ci est revalorisée chaque année. Des majorations familiales peuvent être accordées sous certaines conditions, dans chacun des régimes ARRCO et AGIRC.