Alcool au volant

Vous n'avez pas le droit de conduire avec un taux d'alcool dans le sang égal ou supérieur à 0,5 gramme (ou 0,2 gramme si vous avez un permis probatoire). La police et la gendarmerie peuvent pratiquer des dépistages de l'alcoolémie. Si le taux de 0,5 g est dépassé, la nature de l'infraction et les sanctions applicables diffèrent selon que le taux est inférieur à 0,8 gramme par litre de sang ou s'il est égal ou supérieur à 0,8 gramme.

Pour vérifier votre taux d'alcool, vous pouvez utiliser un éthylotest, parfois appelé Alcootest, du nom d'une marque déposée. La possession d'un éthylotest dans votre véhicule est obligatoire.

Seuil de 0,2 gramme/litre

Si vous êtes titulaire d'un permis probatoire ou que vous êtes en apprentissage anticipé, encadré ou supervisé, il vous est interdit de conduire si vous dépassez les seuils suivants :

concentration d'alcool dans le sang égale ou supérieure à 0,20 gramme par litre
ou concentration d'alcool dans l'air expiré égale ou supérieure à 0,10 milligramme par litre.
Seuil de 0,5 gramme/litre

Si vous êtes titulaire du permis de conduire depuis plus de 3 ans et que votre permis n'est pas probatoire, il vous est interdit de conduire si vous dépassez les seuils suivants :

concentration d'alcool dans le sang égale ou supérieure à 0,50 gramme par litre
ou concentration d'alcool dans l'air expiré égale ou supérieure à 0,25 milligramme par litre.

Le dépistage pratiqué par les forces de police et de gendarmerie peut être obligatoire ou aléatoire.

Dans le cadre des dépistages, l'éthylotest est fourni par les forces de l'ordre.

Dépistage en cas d'accident ou d'infraction

Le dépistage est obligatoirement effectué dans les cas suivants :

  • en cas d'accident de la circulation ayant occasionné un dommage corporel (même si l'automobiliste n'en est pas responsable),
  • ou en cas d'infraction au code de la route (même en dehors d'un état d'ivresse manifeste).
  •  

Dépistage hors cas d'accident ou d'infraction

Des dépistages peuvent également être pratiqués de manière aléatoire, en dehors de toute infraction ou accident, par les forces de police ou de gendarmerie placées au bord des voies de circulation.