Les avantages fiscaux à la garde d'enfant

L’avantage fiscal est égal à 50 % des dépenses prises en compte, dans la limite d’un plafond. Les dépenses prises en compte sont celles effectivement supportées par le contribuable, retenues dans la limite de 12 000 € (soit une réduction ou un crédit d’impôt maximal de 6 000 €) ; ce plafond est porté à 15 000 euros (soit un avantage maximal de 7 500 euros) pour la première année d’imposition pour laquelle le contribuable bénéficie de cet avantage au titre de l’emploi direct d’un salarié.