Autorisation préfet pour la pêche

Dans certains cas, les caractéristiques locales du milieu aquatique justifient des mesures particulières de protection du patrimoine piscicole.

Le préfet peut, par arrêté motivé, après avis de l'Office national de l'eau et des milieux aquatiques (Onema) : 

prolonger ou diminuer la période d'ouverture de la pêche ;

interdire une certaine forme de pêche ;

interdire ou autoriser certains appâts ;

diminuer le nombre des captures autorisées.

Pour savoir exactement quelles sont les conditions de pêche applicables localement, vous devez vous renseigner auprès des fédérations et des associations de pêcheurs ou chez les détaillants, marchands d'articles de pêche.