À quoi sert une licence sportive ?

Une licence sportive permet de participer aux compétitions organisées par la fédération sportive. Elle se différencie de la simple adhésion à un club sportif. Un certificat médical est nécessaire pour l'obtenir.

La licence sportive est délivrée :

par une fédération sportive,
ou en son nom par un club qui lui est affilié.
Si un club n'est pas affilié à une fédération, il ne peut pas participer à des compétitions officielles et ne propose donc pas de licence.

Les statuts d'une fédération peuvent prévoir que les adhérents des clubs affiliés sont obligés d'être titulaires de la licence sportive de la fédération. Dans ce cas, le sportif est tenu de prendre une adhésion au club et de payer une licence.

Licence : loisir ou compétition ?


Le terme de licence recouvre différentes intensités de pratique.

Selon la fédération, il peut exister une licence "compétition" et une licence "loisir", ainsi qu'une licence "dirigeant/arbitre".

La licence "loisir" est un titre à l'année, mais elle n'implique pas obligatoirement une pratique régulière.

La licence "compétition" du sport concerné est obligatoire pour participer aux compétitions liées à la fédération. Par exemple, pour participer à un championnat de football amateur, une licence de la fédération française de football est nécessaire.

Toutefois, la licence "compétition" autorise la participation aux compétitions, mais ne l'impose pas obligatoirement. Par exemple, la licence de la fédération française de tennis donne la possibilité à son détenteur de pratiquer la compétition, mais celui-ci peut ne faire aucune compétition dans l'année.

Par ailleurs, il existe certaines compétitions, notamment des courses à pied, ouvertes aux participants sans licence. Dans ce cas, les organisateurs ont le droit d'exiger un certificat médical de non contre-indication (datant de moins d'un an) pour la pratique de la course à pied en compétition.