Une disparition

une disparition est le fait ne plus être visible, volontairement ou involontairement.

Le droit civil organise trois régimes :

la non-présence, quand une personne n'est pas là mais que sa vie ne fait pas de doute. Ce qui conduit à la désignation d'un représentant pour gérer les biens et les intérêts du non-présent.

l'absence, « lorsqu'une personne a cessé de paraître au lieu de son domicile ou de sa résidence sans que l'on en ait eu de nouvelles » (art. 112 du Code civil). Ce régime permet au bout de 10 ou 20 ans de déclarer la personne décédée.

la disparition, « lorsque le décès est certain mais que le corps n'a pu être retrouvé » (art. 88 du Code civil). Ce régime permet de déclarer rapidement la personne décédée.

NOTA BENE : S'il s'agit simplement de reprendre contact avec une personne, une recherche dans l'intérêt des familles (RIF) pouvait être entreprise ; cette procédure est aujourd'hui supprimée1.

Le droit pénal utilise la procédure d'enquête de flagrance pour enquêter sur les disparitions inquiétantes.

Pour finir, il existe aussi un dispositif particulier pour les disparitions de mineurs : l'alerte enlèvement.