Du meuble à l'être sensible : la protection des animaux

Les récents scandales sur les abattoirs, dénoncés notamment par les vidéos de l'association L214, ont ramené sur le devant de la scène la question de la souffrance animale, et donc des droits des animaux. En 200 ans de réglementation du traitement de l'animal, celui-ci apparaît de plus en plus protégé pour lui-même, en tant qu'être vivant et sensible :

1791 : Première loi de défense de l'animal... en tant que propriété de l'homme

La jeune assemblée législative vote une loi pour la défense de l’animal en tant que propriété des hommes. Les atteintes à l’animal sont punies comme des atteintes à la propriété d’autrui. Cette loi concerne principalement les chiens de garde.

La proposition de loi d’Olivier Falorni sur "le respect de l’animal en abattoir" doit être votée ce jeudi. Du statut de propriété de l'homme à celui d'être doué de sensibilité, cinq dates retracent l'histoire de la protection des animaux en France.