Gardes à vue: la réforme des auditions libres

Ce projet de loi améliore sur de nombreux points, aux différents stades de la procédure pénale, les droits des personnes suspectées ou poursuivies", peut-on lire dans l'extrait du compte rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2012, au cours duquel le texte avait été présenté. Des nouveaux droits qui suscitent l'adhésion des avocats, mais pas vraiment celles des policiers. Cela va alourdir encore un peu plus les procédures, et immanquablement générer une surcharge de travail" pour les policiers, qui "redoutent, à terme, d'avoir plus de difficultés à obtenir des aveux

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.